01/02/2008

lost planet extreme condition

Les pauvres hères qui ont déjà croisé la route du mastodonte de Capcom vous le diront certainement, s'ils ont encore des dents, Lost Planet est un monstre, un monstre d'action pure, puissant, véloce, et aussi féroce qu'implacable. Animé par la rage vengeresse de développeurs opiniâtres qui exultent dans la démesure et le bourrinage le plus total, Lost Planet s'apprête enfin à faire son grand retour sur le devant de la scène, près d'un an après sa sortie sur Xbox 360. Et le titre, qui n'a rien perdu de sa superbe, profite même de son gros blu-ray pour emporter avec lui tout le contenu supplémentaire apparu depuis lors sur le Xbox Live et dans la version PC. Joie, bonheur et allégresse.

Lost Planet : Extreme Condition

Pour ceux qui ne connaîtraient rien de ce défouloir hardcore (et qui mériteraient donc d'être copieusement fouettés), commençons cet aperçu par un petit retour sur le scénario anémique de la bête. Loin d'être le point central d'un jeu qui ne vaut quasi-exclusivement que par l'intensité de ses affrontements, le synopsis de Lost Planet avait pourtant de quoi ouvrir la voie à une grande fresque épique, dans la veine de Dune ou d'Hypérion. Il y est question d'une planète enserrée dans une épaisse couche de glace sur laquelle l'humanité semble avoir jeté son dévolu. Et cela, pour des raisons autres que l'établissement des stations de ski les plus luxueuses de l'univers. Non, E.D.N. III, puisque c'est le nom de cette boule à neige, renferme un précieux trésor. Un trésor qui ne peut s'obtenir qu'en bataillant ferme avec la faune locale, les Akrids, sortes de cousins hypertrophiés de nos blattes et de nos araignées. Les bestioles voyez-vous, sont mues par une énergie thermique aux propriétés extraordinaires, une énergie qui ferait presque passer notre pauvre et dangereux nucléaire pour du pipi de chat. Prêts à tous les sacrifices pour s'approprier cette ressource unique, les Hommes entrent donc dans un ballet mortel avec des créatures qui finalement, sont dans leur bon droit. Ce conflit, nous le verrons par les yeux de Wayne - auquel la star coréenne Byung-Hun a prêté ses traits - un jeune homme qui comme vous le comprendrez très vite, a soif de vengeance et désire plus que tout extirper la substantifique moelle de tous les Akrids qui passent à sa portée. Le Johnny Rico d'un Starship Trooper hivernal en somme. Dommage, lorsque l'on dispose d'un point de départ aussi excitant, de tout dynamiter par une mise en scène d'une platitude navrante et par un développement relativement convenu. Sans surprise, Capcom ne perdra guère de temps à étouffer toute la grandeur potentielle de son histoire sous des dialogues insipides qui ne dépareilleraient pas dans une aventure de Dante.

Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 2Lost Planet semble prendre un malin plaisir à revisiter le mythe de David et Goliath.

Heureusement, l'essentiel ne se situe pas là, mais bien dans la rage viscérale qui imprègne les 11 niveaux du jeu. Wayne, qu'il soit à pied ou à bord d'un des Vital Suits, méchas développés par les hommes pour tenter de survivre dans cet environnement incroyablement hostile, devra répandre le sang de centaines d'Akrids, et parfois même de pirates des neiges. Les affrontements sont d'une violence inouïe et vous opposent régulièrement à plusieurs dizaines de cafards, certains dépassant allègrement les 20 mètres de haut. Les armes sont nombreuses, font dans le lourd et le massif, à tel point que Wayne devra parfois user de ses deux bras pour les porter, non sans quelques pertes de vélocité. Ca blaste dans tous les coins, au point que le joueur, pris aux tripes, se sentira souvent perdu au bon milieu d'un indescriptible chaos de flammes, de coups de pattes et de bouts de chitine. L'action atteint des sommets lorsque le titre vous jette au visage des boss gargantuesques qu'il sera presque toujours impossible de vaincre sans VS. Et qu'on se rassure, la difficulté traumatisante si caractéristique de Lost Planet, n'a pas non plus été laissée à la porte de cette mouture PS3. Il faudra donc vous accrocher pour espérer traverser le jeu au-delà du mode normal.

Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 15Affronter ce genre de boss sans VS revient à inviter la Grande Faucheuse à danser.

Côté prise en main, rien à redire, le héros réagit correctement et profite toujours de la faculté de se tourner à 90° à la moindre pression d'un bouton. Certains n'apprécieront peut-être pas la lourdeur des déplacements et le fait que Wayne se retrouve régulièrement ballotté entre les explosions et les tremblements de terre, parfois incapable de reprendre pied pendant plusieurs secondes. Mais force est de constater que ces petits désagréments contribuent à créer un délicieux sentiment de fragilité. Un sentiment que renforce la superbe réalisation du titre, toujours aussi impressionnante. Les décors, parfois écrasants, oscillent entre de vastes plaines ouvertes recouvertes de neige, des villes dépossédées de leur ancienne grandeur, de sinistres complexes militaires et des cavernes gigantesques, servant souvent de nid à une multitude d'Akrids en colère. Et si la version fournie par Capcom était encore loin d'être terminée, les joueurs peuvent tout de même s'attendre à profiter d'une tenue graphique au moins équivalente à celle de la version 360. Tout juste notera-t-on quelques saccades ainsi que des couleurs très légèrement plus froides (sans mauvais jeu de mots) que celles affichées par la machine de Microsoft. Cela dit, le titre vous proposera normalement une bonne petite installation préalable qui devrait permettre de raccourcir un peu les temps de chargements.

Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 33Burn baby ! Burn !

En termes de contenu, les joueurs PS3 sont logiquement mieux lotis que leurs congénères puisqu'ils disposeront tout d'abord des sept cartes multi parues en téléchargement sur le Xbox Live, plus Battleground, une map réservée à l'origine aux seuls acheteurs de l'infâme édition "collector". Tout comme dans la version PC, les joueurs auront également la possibilité de débloquer des personnages supplémentaires utilisables aussi bien en solo que sur le net. Luka, héroïne féminine de Lost Planet, viendra donc se poster aux côtés d'un Frank West en caleçon, d'un gros Jo et d'une seconde version de Frank déguisé en Mega Man (hé oui, j'invente rien). Ces personnages provenant tous de Dead Rising, autre carton de Capcom sur la console de Microsoft. Quant au fameux multi, il permettra à 16 joueurs de venir s'étriper sur le net à grands coups de mitrailleuses, de fusils de snipe, de lance-roquettes, de grenades et de VS dans 4 modes de jeu classiques mais efficaces. Comptez ainsi sur des matchs à mort en solo ou en équipe, de la capture de points de contrôle et un mode survie dans lequel un joueur devra tenir le plus longtemps possible face à des "chasseurs" désireux d'accrocher son scalp au tableau de bord du VS familial. Ce n'est pas mal, mais on aurait tout de même souhaité plus qu'un simple personnage supplémentaire pour cette version PS3. Dommage, mais que cela ne vous empêche pas d'accueillir à bras ouverts l'un des jeux d'action les plus spectaculaires de ces dernières années, au même titre qu'un certain Devil May Cry. Lost Planet trouvera donc le chemin de nos PS3 à la fin du mois de février et il semble bien parti pour nous laisser une nouvelle fois sur le carreau, exténués mais ravis.

Dans l'incapacité de prendre nos propres images, les screens qui ornent cette page nous ont été fournis par l'éditeur.

 


 

Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 34 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 35 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 36 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 37
Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 38 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 39 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 40 Aperçu Lost Planet : Extreme Condition Playstation 3 - Screenshot 41

Infos Jeu

Editeur :
Capcom
Développeur :
Capcom
Type :
Action
Site web officiel :
Cliquez ici
Support :
Blu-ray
Multijoueurs :
2-16 joueurs
Sortie France :
29 février 2008
Sortie USA :
26 février 2008
Sortie Japon :
21 février 2008
Classification :
Déconseillé aux - de 16 ans
Similaire à :
Lost Planet : Extreme Condition

21:05 Écrit par pgm better game dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.